Macif
L'Imoca de Gabart et Col | AFP - Fred Tanneau

MACIF assure en tête de la flotte

Publié le , modifié le

La situation a changé en tête au 3e jour de la la Transat Jacques Vabre où le tandem François Gabart/Sébastien Col (MACIF) a pris les commandes vendedi des monocoques Imoca (18,28 mètres) devant Bernard Stamm/Jean-François Cuzon (Cheminées Poujoulat) alors que la flotte atteignait le large du Cap Finisterre.

Le principal événement des dernières 24 heures a été le démâtage du monocoque Imoca Akena Vérandas des Français Arnaud Boissières/Gérald Véniard. Le démâtage a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi alors que le voilier se trouvait à environ 270 milles dans l'ouest de la pointe bretonne, à la latitude de Crozon (Finistère). Ce premier incident majeur (après trois abandons déjà jeudi) n'a cependant pas entamé l'intérêt de la course, ni le rythme mené en tête.

Avarie sur Prince de Bretagne

Dans la soirée, Les Français Lionel Lemonchois et Matthieu Souben  ont informé les organisateurs qu'ils étaient victimes d'une avarie importante sur leur trimaran et se déroutaient vers La Corogne (Espagne). Selon leur équipe, les deux hommes ont prévenu la direction de course que le bras avant de leur Multi 50 Prince de Bretagne (15,24 mètres de long) était endommagé. Lemonchois et Souben "ont sécurisé le bateau et naviguent au portant dans une météo qui semble plutôt clémente afin de ne pas éprouver le flotteur,  précise un communiqué. Prince de Bretagne se trouve actuellement à 400 milles  de l'Espagne, fait cap au 124 (est/sud-est) à la vitesse de 7 noeuds environ".

Macif prend la tête de la flotte

Macif a bien géré les circonstances et n'est pas décidé à faire de fleurs. Si le calme revient peu à peu, avec le vent qui mollit progressivement, la lutte continue de faire rage. Néanmoins, ces heures de répit devraient être mises à profit par les marins pour tenter de négocier au mieux le premier obstacle sur leur route, une dorsale qui prolonge l’anticyclone des Açores.

Le duo Franck-Yves Escoffier/Antoine Koch menait chez les trimarans Multi 50 (15,24 mètres). Dans la catégorie des Class 40, monocoques de 12,18 mètres, Yannick Bestaven/Eric Drouglazet étaient toujours en tête mais ne comptaient plus que 2,8 milles d'avance sur les Britanniques Ned Collier Wakefield/Sam Goodchild.

Classements

Imoca 60:1. François Gabart/Sébastien Col (FRA/Macif) à 4066,5 milles de l'arrivée
2. Bernard Stamm/Jean-François Cuzon (SUI-FRA/Cheminées Poujoulat) à 1,9 mille des premiers
3. Vincent Riou/Hugues Destremau (FRA/PRB) à 23,8
Multi 50:1. Franck-Yves Escoffier/Antoine Koch (FRA/Crêpes Whaou!) à 4523,4 milles de l'arrivée
2. Yves Le Blevec/Samuel Manuard (FRA/Actual) à 5,2 milles des premiers
3. Lionel Lemonchois/Matthieu Souben (FRA/Prince de Bretagne) à 68
Class 40:1. Yannick Bestaven/Eric Drouglazet (FRA/Aquarelle.com) à 4253,7 milles de l'arrivée
2. Ned Collier Wakefield/Sam Goodchild (GBR/Concise 2) à 2,8 milles des premiers
3. Stéphane Le Diraison/Thomas Ruyant (FRA/Bureau Veritas-Dunkerque Plaisance) à 5,5