Transat AG2R
La flotte de la Transat AG2R | JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Le prologue de la Transat AG2R annulé à cause du vent

Publié le , modifié le

Le prologue de la Transat AG2R, prévu samedi, a été annulé à cause de conditions météo (vent) défavorables.

Le prologue de la Transat (en double) AG2R Concarneau (Finistère) - Saint-Barthélémy (Antilles), qui devait avoir lieu samedi, a été annulé en raison d'un fort coup de vent sur la Bretagne, ont annoncé les organisateurs. Le directeur de course Gilles Chiorri a réuni les 30 concurrents (15 duos) en fin de matinée pour leur annoncer l'annulation de ce prologue, initialement prévu à partir de 14h00. Cette décision a été approuvée "unanimement" par les skippers.

Météo trop dangereuse

La course elle-même, longue de quelque 3.890 milles (environ 7.200 km), ne partira que le 3 avril du port breton. "Le passage du front qui doit avoir lieu vers 15h00 (samedi) doit générer des rafales à 45 noeuds (83 km/h). Nous préférons donc ne pas organiser le prologue cet après-midi", a-t-il déclaré. La météo prévoyait depuis plusieurs jours le passage d'un front actif sur la Bretagne, des prévisions confirmées samedi matin. Ce fort coup de vent (jusqu'à 55 noeuds/102 km/h vers 17h00) ne permet pas d'assurer cette régate d'exhibition dans les conditions de sécurité nécessaires, ont souligné les organisateurs. 

"Des conditions casse-bateau"

"L'idée, c'était aussi que les spectateurs puissent profiter du prologue. Mais là, il y a trop de mer", a souligné Erwan Tabarly, co-skipper de Gedimat. "Ce sont des conditions casse-bateau, ce ne sont pas des conditions dans lesquelles on veut naviguer une semaine avant le départ. C'est plus sage de rester au port".

La course, qui a lieu tous les deux ans, se déroule à nouveau sur des monocoques Figaro Bénéteau 2 (10,10 m de long), tous rigoureusement similaires. La Transat AG2R 2014 avait été remportée par le tandem Gwénolé Gahinet/Paul Meilhat.

AFP