La justice anglaise a lancé un mandat d'arrêt contre Marc Guillemot

Publié le , modifié le

La justice anglaise a lancé un mandat d'arrêt contre le skipper français Marc Guillemot pour ne pas s'être présenté devant le tribunal de Southampton mardi, ont rapporté différents médias britanniques et français.

Guillemot, qui doit prendre le départ du Vendée Globe (tour du monde en solitaire et sans escales) le 10 novembre à bord de son monocoque Safran, était convoqué pour avoir emprunté à contre-sens le rail de séparation du trafic maritime dans le détroit du Pas-de-Calais lors de son record du tour des îles britanniques en juin dernier, explique ouest-france.fr, citant yachtingworld.com, site anglais de référence.

Selon son entourage, joint au téléphone par l'AFP, le skipper n'a "pas reçu de mandat d'arrêt" et est "très surpris" car, en pleine préparation pour le Vendée Globe, il s'était fait représenter par son avocat devant le tribunal de Southampton. D'après la presse anglaise, Guillemot risque une lourde amende qui pourrait avoisiner la dizaine de milliers d'euros.