Alex Thomson - Guillermo Altadill (Hugo Boss)
Alex Thomson - Guillermo Altadill (Hugo Boss) | A.Courcoux

Hugo Boss taille patron

Publié le , modifié le

Alex Thomson et Guillermo Altadill (Hugo Boss) ont endossé le costume de leader des Imoca de la Transat Jacques Vabre. Leur option nord a été payante même si la nuit fût agitée. Porté par le vent et une vitesse de 35 noeuds, Hugo Boss a dépassé les Açores mais est talonné par Virbac Paprec 3 de Dick et Beyou, à 7,3 milles au pointage de 5h00.

"On a passé le plus gros du front, avec un changement de direction du vent il y a 4h, 35 nœuds établi avec des pointes à 40-42 nœuds, a raconté Jean-Pierre Dick. C’est fort, c’est puissant ! On a une dépression quasi hivernale, on a pris énormément de vent, de pluie… Virbac-Paprec 3 semble costaud, et on a une bonne entente avec Jérémie. On a pris l’option nord, plutôt plus musclée que ceux qui sont partis au sud… J’espère que ça va payer ! Nous sommes allés chercher le plus fort de la dépression, maintenant on est dedans, on essaie d’exploiter au maximum. J’espère qu’on va avoir les positionnements bientôt pour voir ce que ça donne…" Que Dick se rassure, à 5h00 ce lundi, Banque Populaire était à une vingtaine de milles derrière. La marge n'est pas énorme mais elle permet de clarifier le classement alors que Puerto Limon est encore à 3356 milles.

Dans la classe Multi50, les deux bateaux rescapés, Actual et Maître Jacques, sont dans un mouchoir avec 2,7 milles d'écart. Actual a choisi l'option la plus au sud pour éviter la casse. Le front y est bien moins costaud. « On est en plein dedans là, c’est humide et venteux mais pour l’instant c’est praticable, a indiqué Yves Le Blevec (Actual). On est super attentif et on y va mollo. Les conditions sont plus calmes que les autres au nord, 25-28 nœuds et normalement moins de mer. Nous ne sommes pas idéalement placés en matière de route mais on n’a pas envie de gâcher cette Transat Jacques Vabre qui a plutôt bien commencé pour nous en prenant trop de risques. Avec Sam ça se passe très bien on est vraiment sur la même longueur d’onde. Je suis dans une situation inconfortable parce que j’ai une main prise par le téléphone donc j’ai du mal à me tenir dans le bateau. Il faut faire attention parce qu’on peut se faire mal en tombant même à l’intérieur du bateau. » Chez les Class40, Aquarelle mène la flotte devant Concise 2 (à 11,8 milles). Après, c'est le gouffre puisque ERDF pointe déjà à 90 milles du leader.

Les positions à 05h00

IMOCA
1 - Hugo Boss (Alex Thomson - Guillermo Altadill) : 3356,5 milles de l'arrivée
2 - Virbac Paprec 3 (Jean-Pierre Dick - Jérémie Beyou) : 7,3 milles du leader
3 - Banque Populaire (Armel Le CLéac'h - Christopher Pratt) : 28,0 milles du leader

Multi50
1 - Actual ( Yves Le Blevec - Samuel Manuard) : 3998,2 milles de l'arrivée
2 - Maitre Jacques (Loïc Fequet - Loïc Escoffier) : 2,7 milles du leader

Class40
1 - Aquarelle.com (Yannick Bestaven - Eric Drouglazet) : 3698,9 milles de l'arrivée
2 - Concise 2 (Ned Collier - Sam Goodchild) : 11,8 milles du leader
3 - ERDF Des Pieds et des Mains (Damien Seguin - Yoann Richomme) : 90,9 milles du leader