Joyon route du Rhum
Francis Joyon. | JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Francis Joyon à la conquête du trophée Jules Verne

Publié le , modifié le

Francis Joyon et ses cinq équipiers sont passés mardi matin en "code orange", signifiant que leur maxi-trimaran Idec Sport peut quitter Brest dans les 4 jours pour tenter de s'emparer du Trophée Jules Verne, le tour du monde sans escale et sans assistance. Parti lundi matin de La Trinité sur Mer (Morbihan), Idec Sport (30 m) est arrivé dans la soirée à Brest, où il attend une bonne fenêtre météo pour se lancer à la conquête du record (45 j 13 h 42 min), détenu depuis janvier 2012 par Loïck Peyron et ses 13 équipiers de Banque Populaire V (aujourd'hui Spindrift 2).

Une fenêtre météo pourrait s'ouvrir dans quatre jours, avec un possible  départ samedi. L'équipage est en alerte et le bateau fin prêt. Si ce créneau météo se confirme, Joyon et ses cinq équipiers passeront en  "code vert" et partiront se mettre en stand-by à Ouessant. La ligne de départ  du Trophée Jules Verne relie le phare du Créac'h (Ouessant) au cap Lizard  (sud-ouest de l'Angleterre).

Outre Joyon, l'équipage d'Idec Sport se compose de Bernard Stamm (SUI),  Gwénolé Gahinet (FRA), Alex Pella (ESP), Clément Surtel (FRA) et Boris Herrmann  (GER). Le Néerlandais Marcel Van Triest assurera le routage à terre. Pour battre le record de Peyron et ses hommes, Joyon et son équipage  devront maintenir une moyenne supérieure à 19,75 noeuds, sur un parcours de  quelque 21.600 milles (environ 40.000 km). 

Idec Sport, un plan VPLP, est l'ancien Groupama 3 de Franck Cammas et  Banque Populaire VII d'Armel Le Cléac'h. Avec Cammas et Peyron, il a remporté  deux fois la Route du Rhum (2010 et 2014). Un autre maxi-trimaran, Spindrift 2 (40 m), est lui aussi en attente d'une  bonne fenêtre météo pour s'attaquer au Trophée Jules Verne.

AFP