kito de pavant sebastien audigane groupe bel
Bel revient sur le duo espagnol de Estrella Damm | AFP - CYRIL FOLLIOT

De Pavant/ Audigane grappillent

Publié le , modifié le

Grâce à des vents très faibles qui ralentissent les leaders, Kito de Pavant et Sébastien Audigane (Groupe Bel) ont repris un peu de terrain au duo Alex Pella/Pepe Ribes, mercredi après-midi, au dernier pointage de la Barcelona World Race, course autour du monde en monocoque en double et sans escale.

Alex Pella et Pepe Ribes étaient toujours en tête mercredi après-midi, mais leur avance a fondu en raison de vents très faibles. Au classement de 16h00 (heure de paris), le duo espagnol, sur Estrella Damm, devançait toujours les Français Kito de Pavant/Sébastien Audigane (Groupe Bel) et le couple helvéto-français Dominique Wavre/Michèle Paret (Mirabaud). Ces trois bateaux et leurs suivants immédiats étaient sur la même trajectoire, à la recherche de vents erratiques dans l'anticyclone de Sainte-Hélène.

Pella/Ribes ne progressaient plus qu'à 2,8 noeuds, de Pavant/Audigane à 4,6 et Wavre/Paret à 3,8. Une misère... A l'inverse, les deux équipages français ayant fait escale la semaine dernière à Recife, au Brésil, pour réparer des avaries -Michel Desjoyeaux/François Gabart (Foncia) et Jean-Pierre Dick/Loïck Peyron (Virbac-Paprec 3)- avançaient respectivement à 13,5 et 14,2 noeuds, profitant de vents particulièrement favorables au large de Rio de Janeiro.

Desjoyeaux/Gabart, en 8e position, n'étaient qu'à 133,4 milles des leaders mercredi après-midi (Dick/Peyron, 9e, à 169,3 milles), un écart qui devrait encore se réduire au cours des prochaines heures.

"L'ancien anticyclone de Sainte-Hélène va s'écrouler sur lui-même et être remplacé par de nouvelles hautes pressions s'installant dans le sud de l'Atlantique", selon le météorologue de la course Marcel van Triest. "Un autre anticyclone venu d'Argentine va lui aussi pouvoir s'étaler vers l'est et provoquer un allongement des hautes pressions de Sainte-Hélène vers l'ouest le week-end prochain entre 39° sud et 040° sud, créant une zone complexe de vents irréguliers quand les leaders de la flotte arriveront sur ce système météorologique", ajoutait-il.

AFP