Coupe de l'America
La Coupe de l'America | FABRICE COFFRINI / AFP

Le guide de la Coupe de l'America

Publié le , modifié le

Tout savoir sur la Coupe de l'America et la Coupe Louis-Vuitton qui va opposer les challengers à partir du 7 juillet à San Francisco.

Mode ​d'emploi

La 34e édition de la Coupe de  l'America  se déroulera du 7 au 21 septembre à San Francisco et opposera le  détenteur du trophée, l'équipe américaine Oracle Team USA, au meilleur de trois  challengers: Emirates Team New Zealand, Luna Rossa et Artemis.
Les éliminatoires des challengers, la Coupe Louis-Vuitton, précédera -du 7  juillet au 30 août et sur le même plan d'eau- la "Cup" elle-même.
Le détail des régates, des duels (match racing) opposant un bateau  (catamaran AC72) à un autre, déjà complexe, a été rendu encore un peu plus ardu  par le chavirage début mai du premier bateau d'Artemis et la mort de l'un de  ses équipiers, le Britannique Andrew Simpson.
Le défi suédois dispose d'un deuxième bateau mais ne sait pas encore quand  il sera mis à l'eau et a fortiori opérationnel pour régater contre Emirates  Team New Zealand (ETNZ) et Luna Rossa. Les responsables de l'équipe parlent (au  mieux) de la fin juillet.

Coupe Louis-Vuitton
- du 7 juillet au 1er août (au 5 août, en comptant les jours de réserve):  round robins (éliminatoires). Chaque équipe rencontre chacun de ses adversaires  à cinq reprises.
Pas de problème pour les matches ETNZ - Luna Rossa, les deux défis étant  opérationnels. Celui qui gagne marque un point, le vainqueur va directement en  finale.
Les jours de course opposant ETNZ ou Luna Rossa à Artemis, c'est plus  compliqué: si le bateau suédois ne se présente pas, ETNZ ou Luna Rossa fera le  tour du plan d'eau tout seul, afin de marquer un point.
- du 6 au 15 août (le 16 est un jour de réserve), demi-finales: le 2e des  éliminatoires rencontre Artemis -- en admettant que le catamaran suédois soit  prêt. Sept régates maximum: le premier bateau à en engranger 4 a gagné.
- du 17 au 30 août (le 31 est un jour de réserve): finale de la  Louis-Vuitton. Treize régates maximum: le premier bateau à en remporter 7 a  gagné.

Coupe de l'America
- du 7 au 21 septembre. Dix-sept régates maximum: le premier bateau à en  gagner 9 remporte la 34e "Cup".

Les bateaux

Defender : Oracle Team USA
Propriétaire: "Billion Dollar Larry", le milliardaire américain Larry  Ellison, dont la fortune était estimée à 41 milliards de dollars (31 milliards  d'euros) en 2012 par le magazine Forbes.
Directeur exécutif (CEO): le Néo-Zélandais Russell Coutts
Barreur: l'Australien James Spithill
Yacht Club: Golden Gate Yacht Club
   
Trois Challengers
   
Artemis Racing (SWE), "challenger of record" (challenger de référence)
Propriétaire: le milliardaire suédois Torbjörn Törnqvist
Directeur exécutif (CEO): l'Américain Paul Cayard
Barreur: l'Australien Nathan Outteridge (ou le Français Loïck Peyron)
Yacht Club: Royal Swedish Yacht Club

Emirates Team New Zealand (NZL)
Fondateur: le Néo-Zélandais Grant Dalton
Skipper: le Néo-Zélandais Dean Barker
Yacht Club: Royal New Zealand Yacht Squadron
   
Luna Rossa (ITA)
Propriétaire: Patrizio Bertelli, cofondateur et dirigeant de Prada, la  marque italienne de maroquinerie de luxe
Skipper: Massimiliano (Max) Sirena
Yacht Club: Circolo della Vela Sicilia

Les dix derniers vainqueurs de la Coupe

2010 (Valence, Espagne): BMW Oracle Racing (USA) bat Alinghi (SUI) 2 à 0. A  l'issue d'un long bras de fer juridique, la 33e "Cup" est l'occasion d'un bref  affrontement (2 régates) entre deux "monstres" surpuissants annonciateurs des  AC72, le trimaran USA 17 ("Godzilla") d'Oracle et le catamaran d'Alinghi, tous  deux longs d'une trentaine de mètres.
2007 (Valence, Espagne): Alinghi (SUI) bat Team New Zealand 5 à 2. Cette  course sera la dernière des Class America , beaux mais lents monocoques longs  d'environ 25 m pour un déplacement de 24 tonnes (dont 19 tonnes de lest), un  mât de 35 mètres et une surface vélique de 325 m2 au près et de 750 m2 au  portant.
2003 (Auckland, Nouvelle-Zélande): Alinghi (SUI) bat Team New Zealand (NZL)  5 à 0. Les Suisses remportent leur première Coupe de l'America , humiliant les  Kiwis dans leurs eaux.
2000 (Auckland, Nouvelle-Zélande): Team New Zealand (NZL) bat Prada (ITA) 5  à 0. Victoire nette et sans bavure des Néo-Zélandais sur les Italiens.
1995 (San Diego, Etats-Unis): Black Magic (NZL) inflige une correction à  Young America  (USA), battu 5 à 0.
1992 (San Diego, Etats-Unis): America 3 (USA) bat nettement Il Moro di  Venezia (ITA) 4 à 1.
1988 (San Diego, Etats-Unis): le catamaran américain Stars and Stripes bat  sans difficulté (2 à 0) le grand (36,5 m hors tout) monocoque néo-zélandais  KZ1. Combat inégal, absurde, dont le résultat était écrit avant même le départ  de la première régate. L'araignée d'eau américaine, longue de seulement 18 m  mais légère et surtoilée, tourne autour de son adversaire néo-zélandais,  confirmant la supériorité des multicoques sur les monocoques.
1987 (Fremantle, Australie): Stars and Stripes (USA) bat aisément  Kookaburra 3 (AUS) 4 à 0.
1983 (Newport, Etats-Unis): Australia II (AUS) bat Liberty (USA) 4 à 3.  Victoire historique des Australiens sur les Américains, dans la Mecque du  yachting mondial, grâce à un 12 MJI doté d'une quille à ailettes  révolutionnaire et barré par John Bertrand. Les Australiens mettent fin à 132  ans de domination américaine!
1980 (Newport, Etats-Unis): Freedom (USA) bat sans difficulté Australia  (AUS) 4 à 1.

 

Coupe de l'América