Oracle - New Zealand
La baie de San Francisco aura été le théâtre de cette 34e édition de la Coupe de l'América, après Valence il y a 3 ans. Ici le Golden Gate au second plan derrière les deux bateaux. | AFP - JAMIE SQUIRE

L'America's Cup devrait se jouer ce soir

Publié le , modifié le

A moins d'un retournement de situation, la manche décisive de la Coupe de l'America entre Oracle et Team New Zealand devrait bien se dérouler ce soir. La situation météo devrait être "similaire à celle d'hier" (mardi), a déclaré le directeur des courses Iain Murray au briefing du matin. "J'ai confiance, nous devrions avoir une belle course". Oracle Team USA et Emirates Team New Zealand sont à égalité 8 à 8 et le vainqueur de la course soulèvera l'Aiguière d'Argent.

La limite maximale de vent a été fixée à 24,4 noeuds (45 km/heure).

La communauté néo-zélandaise de la région de San Francisco a été appelée  par quelques compatriotes à participer à un gigantesque 'haka' mercredi pour  exprimer son soutien à l'équipage d'ETNZ avant qu'il ne monte à bord de son  catamaran AC72 Aotearoa. Des milliers de supporteurs néo-zélandais ont envahi les quais de San  Francisco depuis le début de la finale contre Oracle Team USA. De nombreux Américains, peu disposés à encourager une équipe américaine  appartenant au multi-milliardaire Larry Ellison et qui a été sanctionnée pour  avoir triché dans d'autres courses en 2012, ont ouvertement appelé à soutenir  les Néo-Zélandais. C'est notamment le cas d'un autre milliardaire américain, Jim Clark, dont  le yacht de 30 mètres Athena arbore un gigantesque drapeau néo-zélandais depuis  le début de la finale.

En France, le demi d'ouverture néo-zélandais de Toulouse, Luke McAlister, monte lui-aussi en pression à l'approche de cette ultime course.

Coupe de l'América