Oracle face au Team New Zealand
Les deux bolides des mers de la Coupe de l'America, le challenger Team New Zealand et le "defender" américain Oracle Team USA | AFP - CHRISTOPHE FAVREAU

Coupe de l'América : USA out

Publié le , modifié le

Le challenger néo-zélandais, a remporté mardi à San Francisco la 5e régate de la finale de la Coupe de l'America, battant très nettement le "defender" américain Oracle Team USA. A tel point que l'équipe américaine a refusé de courir la deuxième régate du jour ce mardi, la sixième de la finale.

Cette nouvelle victoire néo-zélandaise, la 4e, a été acquise dans le bord de près du parcours. Les Américains ont passé la ligne d'arrivée 1 min 05 sec derrière leurs  adversaires, la défaite la plus sévère enregistrée depuis le début de la  finale, le 7 septembre. Les choses avaient pourtant bien commencé pour OTUSA, barré par Jimmy  Spithill, avec un passage canon de la première bouée, 4 secondes devant Dean  Barker et ses hommes. A la deuxième bouée, les Américains étaient toujours devant (8 sec). La course s'est jouée à ce moment là, les deux bateaux choisissant des bords différents du plan d'eau. Sur ce bord couru contre le vent (et le courant de marée montante, fort d'environ 1,9 noeud), l'AC72 néo-zélandais a une nouvelle fois prouvé qu'il était le plus rapide au près. A la 3e bouée, la course  était pliée...

Cette victoire "est encourageante", a sobrement commenté Barker à l'arrivée. Le score est désormais de 4 à 1 en faveur des Néo-Zélandais. Sanctionné pour avoir triché en 2012 dans des courses (America's Cup World  Series/ACWS) préparant à celles de la Coupe de l'America, OTUSA doit remporter  11 régates pour conserver le trophée remporté en février 2010 à Valence  (Espagne), deux de plus que ETNZ (9).

A noter que les Américains de la Team Oracle ont annoncé mardi, renoncer à courir la 6e régate. Le "Defender", qui n'a pas expliqué les raisons de cette décision, a invoqué le joker auquel chaque équipe a droit pendant la compétition.

 

AFP

Coupe de l'América