CombiWest
CombiWest à la manoeuvre | AFP - DPPI MEDIA - JEAN MARIE LIOT

CombiWest remporte la 6e étape du TFV, Groupama toujours leader

Publié le , modifié le

L'équipage de CombiWest, le Diam 24 skippé par Frédéric Guilmin, a remporté samedi les régates en +stade nautique+ de Roses (Espagne), 6e étape du Tour de France à la voile (TFV) 2015, Groupama restant en tête du classement général à une semaine de la fin de l'épreuve. Avec cette victoire, CombiWest conforte sa place de dauphin de Groupama (Franck Cammas), dont l'avance n'est plus que de 12 points sur Guilmin et ses équipiers.

De fait, Groupama a semblé peu à l'aise à Roses. "Ce qui a été compliqué?  D'abord, je crois que le parcours était mal mouillé", a déclaré Cammas, avant  de reconnaître quelques hésitations à bord: "on aurait pu mieux faire en  manoeuvres et en placements". Sanctionné pour un départ volé lors de la première régate du jour, le Diam  24 franco-suisse Spindrift (François Morvan) a lui aussi marqué le pas et pris  la septième place de ces régates en 'stade nautique'. Bien que toujours  troisième du classement général, Spindrift est menacé par Grandeur Nature  Vérandas (Frédéric Duthil), 4e et toujours très régulier.

Les courses de samedi se sont déroulées dans une brise soutenue (17 à 20  noeuds) et des risées traîtresses qui ont provoqué les chavirages sans gravité  de Made in Midi (Kito de Pavant) et Sodebo (Daniel Souben). PRB (Vincent Riou) et Vannes Agglo - Golfe du Morbihan (Quentin Delapierre)  se sont également accrochés lors de l'une de ces manches musclées. "On est vraiment content, a affirmé Guilmin. C'était beau, on a navigué  propre, simple et dans la facilité. On sent la montée en puissance et ça fait  du bien. Les conditions étaient solides, on a fait deux +plantés+  (enfournements, NDLR) un peu costauds, où je suis passé de l'arrière à l'avant  juste avant l'arrivée".

"On est encore loin du premier au général mais peut-être doivent-ils  (Groupama) commencer à s'inquiéter un peu, a-t-il ajouté. Je garde toujours la  même ligne de conduite: on fait des trucs bien et on les laisse faire des trucs  mal"... Les 28 petits trimarans ont été démontés dès samedi soir avant de repasser  en France par la route, en direction de Gruissan (Aude), 7e étape du TFV 2015.  Un raid côtier y aura lieu dimanche.

AFP