Brest Atlantiques : des nouvelles de François Gabart après son avarie

Après cinq jours de course, tous les équipages ont passé le Pot-au-noir, un lieu particulièrement redouté par les navigateurs à cause de ses vents changeants. Déjà touchés sur leur safran central, François Gabart et Gwénolé Gahinet donnent de leurs nouvelles et gardent une bonne vitesse. Une escale est prévue au Brésil pour réparation. Comme pour le leader Franck Cammas qui a augmenté son avance sur ses concurrents. 

Publié le , modifié le