Maxi Edmond de Rothschild
Maxi Edmond de Rothschild | Damien MEYER / AFP

Brest Atlantiques : Cammas et Caudrelier virent en tête

Publié le , modifié le

Deux jours en mer pour les quatre trimarans engagés sur Brest Atlantiques. Maxi Edmond de Rothschild, Macif, Sodebo Ultim 3 et Actual Leader sont à hauteur des Canaries alors que la flotte est menée par Franck Cammas et Charles Caudrelier sur le premier cité.

C'était jour d'empannage sur la Brest Atlantique. Après être descendus relativement tranquillement jusqu'aux Canaries, les quatre trimarans de la course ont dû virer de bord et c'est Maxi Edmond de Rothschild, le leader de la course, qui l'a fait en premier. L'empannage, qui permet de changer de trajectoire pour passer sous vent arrière est très coûteux pour les marins. "Il fallait essayer de trouver le meilleur moment possible en fonction de la force et de la direction du vent, c’était important de caler cet empannage le mieux possible, parce que normalement, c’est le dernier avant le Pot-au-noir qui est dans deux jours. On ne saura que dans deux jours si c’était le bon moment", a expliqué auprès de l'organisation, Jean-Luc Nélias, skipper sur Sodebo Ultim 3 aux côtés de Thomas Coville.

Au classement de 16h jeudi, le Maxi Edmond de Rothschild est toujours en tête, avec 25 milles d’avance sur le Trimaran Macif, 132 sur Sodebo Ultim 3 et 248 sur Actual Leader. Pour atteindre le fameux Pot-au-noir, au niveau de l'Équateur, les skippers vont devoir être vigilants pour s'adapter à la force et à la direction du vent. Ceci étant, une mer plutôt calme est prévue.

France tv sport francetvsport