Jérémie Beyou
Jérémie Beyou à la barre | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Beyou premier de cordée

Publié le , modifié le

Les 47 skippers de la Solitaire du Figaro, Jérémie Beyou (BPI) en tête, progressaient à bonne vitesse vers la côte anglaise, quelques heures après leur départ de Perros-Guirec dans une légère brise de secteur ouest.

Au pointage de 16h00, Jérémie Beyou (BPI), vainqueur de la Solitaire du Figaro en 2005, menait la course avec quelques longueurs d'avance sur Nicolas Lunven (Generali) et Jean-Pierre Nicol (Bernard Controls). Tous les concurrents naviguaient à vue les uns des autres puisque le dernier, Nicolas Jossier (Entreprendre en Pays Granvillais), pointait à seulement 3,5 milles du premier. Avançant à 8-9 noeuds de moyenne, les leaders n'avaient plus qu'une cinquantaine de milles à parcourir pour boucler leur première traversée de la Manche et aborder le phare d'Eddystone, juste avant de contourner la bouée Hand Deeps, au large de Plymouth (sud-ouest de l'Angleterre).

Les concurrents, tous à bord des mêmes monocoques -des Figaro Bénéteau 2 de 10,10 mètres de long-, vont longer la côte anglaise puis retraverser la Manche en direction de Caen, terme de la première étape de cette 42e édition de la grande classique estivale. "Ca avance bien, on a trouvé du vent, c'est plutôt agréable", a déclaré Jérémie Beyou à la vacation de l'après-midi. "On est dans la fourchette haute de la prévision météo, on avance quasiment à 10 noeuds (18 km/h) sous spi." "Au niveau météo, nous n'avons pas les conditions prévues", a confirmé Nicolas Lunven, vainqueur de la Solitaire en 2009. "On annonçait un scénario catastrophe mais là, on a attrapé du vent: les conditions sont parfaites pour traverser la Manche", a-t-il poursuivi, estimant qu'il atteindra Hand Deeps entre 20h00 et 22h00.

Le départ de la 42e édition de la Solitaire a été donné à 11h00 par la ministre de l'Ecologie et des Transports Nathalie Kosciusko-Morizet. Les 47 skippers se sont élancés vent arrière, sous spinnaker, une procédure inhabituelle dite "à l'anglaise", tentant de profiter au mieux des vents faibles soufflant devant la pointe de Ploumanach. Lunven a viré en tête à la première marque de parcours, la bouée Radio France, devant Thomas Rouxel (Bretagne-Crédit Mutuel Performance) et Eric Drouglazet (Luisina), vainqueur de la Solitaire en 2001. La flotte est attendue mercredi à Caen (Calvados), terme de cette première étape longue de 320 milles (576 km). Les "Figaristes" se rendront ensuite à Dun Laoghaire (Irlande), aux Sables d'Olonne (Vendée) et à Dieppe (Seine-Maritime), où aura lieu l'arrivée à partir du 24 août à l'issue d'un parcours théorique de 1695 milles (environ 3050 km).

AFP