Jérémie Beyou
Jérémie Beyou à la barre | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Beyou met la concurrence dans le vent

Publié le , modifié le

Jérémie Beyou était en tête mardi soir dans la 2e étape Caen (Calvados)-Dun Laoghaire (Irlande) de la Solitaire du Figaro, devant Erwan Tabarly (Nacarat) et Nicolas Lunven, deux des plus sérieux "clients" de la flotte de 46 concurrents.

Au pointage de 18h30, Béyou (BPI) se trouvait encore à 147 milles (environ  265 km) de Dun Laoghaire, dans les environs de Dublin. Il ne devançait Tabarly  (Nacarat) que de 0,3 mille et Lunven (Generali) de 0,5 mille. Autant dire que  les jeux ne sont pas faits... Béyou a remporté la Solitaire du Figaro en 2005, Lunven en 2009. Mardi soir, toute la flotte se trouvait au nord des Cornouailles anglaises,  à l'entrée du Canal Saint-Georges qui sépare le Pays de Galles de l'Irlande.

Les quelque 150 milles restant à courir se présentent comme un long sprint  sous spinnaker à un rythme qui devrait s'accélérer au cours de la nuit. La  météo prévoit en effet que le vent de sud-ouest souffle jusqu'à 25 noeuds,  voire plus, le long des côtes irlandaises. Dans ces conditions, l'arrivée à Dun Laoghaire pourrait avoir lieu dans une  quinzaine d'heures, c'est à dire mercredi entre 08h00 et 12h00 heure française.
      

Classement selon les positions mardi à 18h30 :
1. Jérémie Beyou (BPI)                 à 147,4 milles de l'arrivée
2. Erwan Tabarly (Nacarat)             à 0,3 mille du premier
3. Nicolas Lunven (Generali)                            à 0,5
4. Thomas Rouxel (Bretagne-Crédit Mutuel Performance)   à 1,5
5. Alexis Loison (Port Chantereyne Cherbourg-Octeville) à 1,6
6. Fabien Delahaye (Port de Caen-Ouistreham)            à 1,6
7. Eric Drouglazet (Luisina)                            à 1,6
8. Jeanne Grégoire (Banque Populaire)                   à 1,8
9. Thierry Chabagny (Gédimat)                           à 1,9
10. Romain Attanasio (Saveol)                            à 1,9
      

AFP