Jérémie Beyou (BPI)
Jérémie Beyou (BPI) | AFP PHOTO JEAN-CHRISTOPHE MARMARA/ALEXIS COURCOUX

Beyou insatiable

Publié le , modifié le

Il n'a laissé que des miettes à la concurrence. A 35 ans, Jérémie Beyou (BPI) a remporté ce mercredi à Dieppe la 42e édition de la Solitaire du Figaro, s'offrant en prime la victoire dans la 4e et dernière manche, dont le départ avait été donné le 21 août des Sables-d'Olonne. Beyou, déjà vainqueur en 2005, s'est imposé dans les 2e, 3e et 4e étapes de cette course, partie le 31 juillet de Perros-Guirec.

Le skipper de BPI a passé la ligne d'arrivée à 12 heures 49 minutes 01 seconde (10 heures 49 minutes 01 seconde GMT). Il a devancé de quelques secondes les Français Paul Meilhat (Macif 2011), puis Fabien Delahaye (Port de Caen Ouistreham) et Erwan Tabarly (Nacarat). Delahaye prend la 2e place du classement général de la course.

Entouré de micros à son arrivée aux pontons après avoir remporté la 4e et dernière étape de cette grande classique, le skipper de BPI a reconnu qu'il fallait "peut-être aussi un petit peu de réussite". "Je me suis dit ce (mercredi) matin qu'il y avait une petite régate à gagner", a-t-il poursuivi. Et de fait, Beyou est sorti vainqueur d'une superbe bataille d'empannages (virements de bord vent arrière) sous spinnakers avec son dauphin Fabien Delahaye (Port de Caen Ouistreham). "A un moment, a-t-il raconté non sans humour, je me suis dit que ce serait quand même bien si Fabien finissait derrière moi". "Cela dit, a souligné Beyou, il va vraiment très vite et j'espère que l'avenir lui sourira".

"En ce qui me concerne, il faut que je profite de cette victoire, que je savoure. Je suis tout à mon bonheur d'avoir gagné pour la deuxième fois. C'est trop...", a-t-il confié, encore submergé par l'émotion. Et probablement aussi toujours sous le coup des énormes efforts physiques déployés depuis le départ de la course le 31 juillet à Perros-Guirec (Côtes d'Armor)... "Je suis super-fier, a-t-il dit, ça devrait m'aider à trouver un budget pour le prochain Vendée Globe", le tour du monde en solitaire et sans escale, qui partira des Sables-d'Olonne (Vendée) en 2012.
Dans l'immédiat, a-t-il confié, "je commence lundi à 08h les entraînements à Lorient avec Jean-Pierre (Dick)" en vue de la Transat (en double) Jacques Vabre, qui partira du Havre le 30 octobre en direction du Costa Rica.

La Solitaire du Figaro est une course à armes égales, tous les concurrents disposant des mêmes voiliers, scrupuleusement contrôlés par des jaugeurs.  Cette année encore, elle s'est disputée sur des Figaro Bénéteau 2, monocoques de 10,10 mètres de long. Bateaux très marins, délicats à régler mais rapides à toutes les allures, ils ont aussi la réputation d'être assez physiques. L'édition 2010 avait été remportée (comme en 2003) par Armel Le Cléac'h. Trois anciens vainqueurs -Eric Drouglazet (2001), Jérémie Beyou (2005) et Nicolas Lunven (2009)- étaient au départ cette année.

Les classements

Les dix premiers de la 4e étape de la Solitaire du Figaro:
1. Jérémie Beyou (FRA/BPI), les 437 milles en 72 h 37:01.
2. Paul Meilhat (FRA/Macif 2011) à 00:12.
3. Fabien Delahaye (FRA/Port de Caen Ouistreham) 00:28.
4. Erwan Tabarly (FRA/Nacarat) 00:35.
5. Laurent Gouezigoux (FRA/Valorisons) 04:03.
6. Eric Péron (FRA/Macif 2009) 06:05
7. Morgan Lagravière (FRA/Vendée) 14:33
8. Frédéric Duthil (FRA/Sepalumic) 14:43
9. Yoann Richomme (FRA/DLBC) 18:03
10. Thierry Chabagny (FRA/Gedimat) 18:21
...
Les dix premiers du classement général final de la Solitaire du Figaro:
1. Jérémie Beyou (FRA/BPI), les 4 étapes de la course en 257 h 08:41.
2. Fabien Delahaye (FRA/Port de Caen Ouistreham) à 34:43.
3. Erwan Tabarly (FRA/Nacarat) 01 h 07:59.
4. Nicolas Lunven (FRA/Generali) 01 h 11:21.
5. Thomas Rouxel (FRA/Bretagne Crédit Mutuel Performance) 01 h 22:06.
6. Paul Meilhat (FRA/Macif 2011) 01 h 35:47.
7. Thierry Chabagny (FRA/Gedimat) 01 h 46:49.
8. Morgan Lagravière (FRA/Vendée) 01 h 48:39.
9. Laurent Pellecuer (FRA/Atelier d'architecture JP Monier) 01 h 48:56.
10. Anthony Marchand (FRA/Bretagne Crédit Mutuel Espoir) à 01 h 56:13.