Barcelona World Race : Dick et Peyron vont réparer à Wellington

Publié le , modifié le

Les Français Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron (Virbac-Paprec 3), en tête de la Barcelona World Race, la course autour du monde en monocoque à la voile en double sans escale, ont décidé de faire une halte technique à Wellington (Nouvelle-Zélande) pour effectuer des réparations. Cet arrêt au stand de 48 heures minimum (une durée imposée par le règlement de la course, le décompte ayant lieu une fois le bateau amarré à quai) permet d'effectuer des réparations.

L'objectif est de remplacer  deux chariots de lattes qui ont cassé.  "Nous avons remplacé les deux pièces cassées en fin d'après-midi. Nous  n'avons plus de spare pour terminer la course et n'avons plus confiance en  elles. Nous avons une épée de Damoclès sur la tête car elles sont  incontournables pour terminer la deuxième moitié du Tour du Monde. Sans elles,  on ne peut pas naviguer", a raconté Jean-Pierre Dick dans un communiqué de son  service de presse. "Continuer est prendre un risque important. S'arrêter est la meilleure  solution même si c'est une décision difficile à prendre car on prend 48h de  pénalité. Nous devrions repartir quasiment en même temps que nos poursuivants.  C'est une nouvelle course qui commence comme nous l'avons connue à Recife !  Nous ne lâcherons rien", conclut-il.

Isabelle Trancoën