Banque Populaire V
L'équipage de Banque Populaire V au moment du passage au large des iles Kerguelen | BPCE

Banque Populaire V laisse les Kerguelen derrière

Publié le , modifié le

Loïck Peyron et ses 13 équipiers, lancés à la poursuite du Trophée Jules-Verne, sont passés ce matin au sud des îles Kerguelen, dans l'océan Indien, et comptaient à la mi-journée la bagatelle de 1940 milles d'avance sur les temps du record. "C'est un avion de chasse", s'est exclamé Peyron au sujet de son maxi trimaran, Banque Populaire, qui devrait prendre une route au Nord en direction du Cap Leeuwin, afin d'éviter une zone d'icebergs.

Banque Populaire V avale les milles comme la crise financière les milliards. Franck Cammas, détenteur du Trophée Jules-Verne avec Groupama 3, devrait faire une croix sur son trophée, à moins d'une grosse avarie. Après 15 jours de mer, le maxi trimaran compte près de 2000 milles d'avance sur les temps de passage du détenteur du record. Et après des pointes à 40 noeuds, il navigue encore à plus de 27 noeuds. "Nous sommes aux commandes d’un véritable avion de chasse et il suffit de tirer sur les bonnes ficelles pour atteindre un incroyable niveau de performance", se réjouit Loïck Peyron, le skipper. "Banque Populaire V dispose d’un incroyable potentiel, qu’il a déjà prouvé, à de nombreuses reprises, en décrochant la quasi-intégralité des records, et il ne manque plus que ce gros trophée ! La seule chose qui nous freine est l’état de la mer. Au vu des dimensions du bateau, cela peut vite être dangereux structurellement, notamment quand le flotteur au vent tape brutalement. Nous effectuons donc nos routages en fonction de ces paramètres."

L'autre aspect sérieusement pris en compte: les glaces. Ce matin, les 14 hommes ont franchi les iles Kerguelen à la vitesse de l'éclair, parvenant tout de même à distinguer les sommets enneigés, et doivent désormais mettre le cap vers le nord pour éviter une dangereuse zone d'icebergs. "Il fait toujours froid et l’eau est à 3,9° Celsius", confiait le skipper. "Nous nous réchauffons au gré des empannages et devrions empanner de nouveau rapidement afin d’éviter une zone très étendue d’icebergs." Dans ces larges étendues de mer, Banque Populaire V se voit contraint réglementairement de franchir le Cap Leeuwin, situé au sud-ouest du continent australien.

Le temps à battre autour du monde est de 48 jours 7 heures et 44 minutes, établi le 20 mars 2010 par le Français Franck Cammas et ses neuf équipiers avec le trimaran Groupama 3 (31,50 m), moins long de 8.50m par rapport à Banque Populaire V. Pour devenir nouveau détenteur du record, le Maxi Banque Populaire V devra être de retour au plus tard lundi 9 janvier 2012 à 17h15'34".

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze