"Banque Pop V" joue la sécurité, met le cap au nord

Publié le , modifié le

Loïck Peyron et ses 13 équipiers du trimaran géant Banque Populaire V comptaient 1500 milles d'avance sur les temps de référence du Trophée Jules-Verne et se préparaient à contourner par le nord l'anticyclone des Açores, dernier obstacle avant Ouessant (ouest de la France).

Au lendemain de son retour dans l'hémisphère nord, l'équipage du maxi trimaran, long de 40 mètres, a connu des heures difficiles, avec beaucoup de vent et une mer très courte, des conditions épuisantes pour les hommes et dangereuses pour le matériel. Et pour la première fois depuis leur départ de l'île d'Ouessant, il y a 39 jours, silence radio depuis le trimaran géant, qui comptait au dernier pointage 1539 milles d'avance (soit environ 3 jours de mer) sur le tableau de marche du record.

Gilles Gaillard