Tanguy de Lamotte
Tanguy de Lamotte à la barre d'Initiatives coeur | AFP - FRANCOIS VAN MALLEGHEM - DPPI

Avarie technique pour Tanguy de Lamotte

Publié le , modifié le

Le Français Tanguy de Lamotte (Initiatives coeur), engagé dans le Vendée Globe, a enregistré une avarie cet après-midi dans l'Atlantique sud, le pilote automatique de son voilier s'étant désolidarisé de son système de barre, provoquant une violente embardée. "Tanguy recherche activement une solution pour continuer sa course", souligne un communiqué. Au cours de l'incident, les chariots de mât aux boîtiers de lattes ont été cassés.

Le jeune skipper de 34 ans a pris contact à 16h18 heure française avec son équipe technique pour expliquer la situation et un diagnostic est en cours. L'incident a eu lieu à 15h05 heure française, a précisé Lamotte. "Le bateau est parti à l'abattée (ndlr: empannage involontaire) dans une vague, j'étais à l'intérieur en train de boire un thé (...) et je me suis retrouvé sur la tranche avec tout qui valdingue, a-t-il décrit. Je m'habille, je mets la quille dans l'axe, je me rends compte que le pilote signale 'no rudder angle' (ndlr: pas de connection pilote automatique/gouvernails)."

Suit une série d'événements liés à cette perte de contrôle du bateau, qui va même se coucher sur l'eau avant que le skipper du monocoque de 60 pieds (18,28 m) n'enclenche le pilote de secours pour qu'il reprenne sa route. Ensuite, en ouvrant une trappe d'accès à l'arrière, Tanguy de Lamotte s'est rendu compte que le vérin du pilote n'était plus accroché à la mèche de safran (gouvernail). "Ouf, ce n'est que ça, la goupille a dû tomber...", a-t-il ajouté. Au cours de l'incident, des axes reliant les chariots de mât aux boîtiers de lattes (dans la grande-voile) ont été cassés, a-t-il encore indiqué.

Un bilan complet sera fait jeudi matin, a précisé l'attachée de presse de Tanguy de Lamotte, jointe par l'AFP dans la soirée. Au pointage de 20h00 heure française, le skipper d'Initiatives coeur occupait la 12e place (sur 13) de la course, à 1.837,7 milles du premier, le Français Armel Le Cléac'h (Banque Populaire).

AFP