Marc Guillemot
Marc Guillemot | AFP / damien Meyer

72 marins sur le départ

Publié le , modifié le

La dixième édition de la Transat Jacques Vabre se lance ce dimanche du Havre. Les 36 équipages mettront le cap vers le Costa Rica pour un périple qui devrait durer au mieux deux semaines pour les plus rapides. Trois catégories (Imoca, Class40 et Multi50), contre deux il y a deux ans (la Class40 est en plus) seront en lice pour un parcours de 5000 milles. Le départ sera donné au large du Havre, à 13h02 précises.

Suivez le départ en direct du Havre

La Transat sur France 3 Normandie

Entre cette édition 2011 et la première, il n'y a guère plus que le lieu de départ qui est en commun. En 1993, la course se disputait en solitaire, et à l'époque, 13 courageux navigateurs s'étaient élancés du Havre. Depuis, les temps ont bien changé sur la Transat Jacques Vabre. Disparu lors de l'édition 1999, Paul Vatine, double vainqueur en 1993 et 1995 en multicoque) a donné son nom au bassin où sont amarrés les bateaux des participants, et l'histoire de cette compétition a fait son chemin. Devenue course en double dès 1995, la Transat Jacques Vabre qui s'achevait lors des quatre premières éditions en Colombie, a dévié sa trajectoire en 2001 pour rallier un autre pays grand producteur de café, le Brésil en 2001, 2003, 2005 et 2007. En 2009, date de la dernière course, la ligne d'arrivée se trouvait cette fois au Costa Rica, qui demeure encore cette année l'objectif final. A ce jour, seuls trois marins sont parvenus à remporter la Transat à trois reprises, Franck Cammas (2001, 2003 et 2007 en multicoque) et Franck-Yves Escoffier (2005, 2007 et 2009 en multicoque 50’).

18 ans après le tout premier départ, ils seront donc 72 marins à concourir, avec 13 équipages en Imoca (monocoque de 60 pieds), 7 équipages en Multi 50 et 16 en Class40 (monocoques). Un an avant le départ du Vendée Globe, la traversée de l'Atlantique sur 5000 milles sera une belle occasion pour les marins de se jauger. Le record toutes catégories établi en multicoque 60 (Orma) par Franck Cammas et Stève Ravussin en 2007 (10 jours, 38 minutes et 43 secondes sur le parcours Le Havre - Bahia) sera très difficile à décrocher, même si les dernier-nés des navires à l'image du "Cheminées Poujoulat" de Bernard Stamm et Jean-François Cuzon, ou encore du "Paprec Virbac 3" de Jean-Pierre Dick et Jérémie Beyou, vainqueur de la Barcelona Race, affichent de grosses prétentions en monocoques de 60 pieds. Dans cette dernière catégorie, le record restera plus accessible (13 jours 9 heures, et 19 minutes en 2005 par Dick et Loïck Peyron). Dans la catégorie reine de la Transat, la course sera donc très ouverte et il faudra aussi sûrement compter sur le tenant du titre, Marc Guillemot, associé à Yann Elies.

Romain Bonte