Une zone de transition complexe bien négociée.

49 jours chrono. Jean-Yves Bernot, routeur de François Gabart nous raconte comment s’est passée la zone complexe que le skipper a traversé lors de ces dernières heures. Une zone difficile et stressante pour François mais également pour ses équipes qui tentent toujours de trouver la meilleure route à suivre. Au final, tout s’est bien déroulé pour François qui a réussi à limiter les dégâts et qui va désormais pouvoir se « reposer », voire, se laver ! Un retour à une vie à peu près normale, après plusieurs semaines difficiles.

Publié le , modifié le