L’Atlantique sud, une partie compliquée pour François Gabart.

49 Jours Chrono : Le passage de l’équateur est prévu pour dimanche aux environs de midi et François Gabart pourra enfin dire « au revoir » à un Atlantique Sud qui reste toujours aussi compliqué à négocier. Avec des vents changeants, des transitions souvent violentes, le skipper passe des mers du sud avec des vents d’ouest aux alizés du sud-est : « j’ai un peu d’expérience donc je peux comparer mais clairement j’en ai toujours bavé », explique le skipper MACIF.

Publié le , modifié le