« J’ai mis des protections, le casque, parce que c’est assez chaud ». François Gabart en haute mer.

Pas de directs Voile - 49 jours chrono pour le moment
Cette vidéo n'est plus disponible

49 jours chrono. Après 24 heures de répit, François Gabart a pris le train de la dépression. Actuellement, la mer est assez forte, le skipper MACIF navigue à une vitesse de 35 noeuds (65 km/h) et est toujours tribord amure. François se rapproche de la zone de vent fort qui devrait mollir. Il y a beaucoup de vagues (3 ou 4 mètres) et le skipper va temporiser une heure ou deux le temps que les choses se calment, avant de réaccélerer. L’idée étant de préserver le bateau… « et le bonhomme ».

Publié le , modifié le