« J’ai mis des protections, le casque, parce que c’est assez chaud ». François Gabart en haute mer.

Pas de directs 49 jours chrono pour le moment
Cette vidéo n'est plus disponible

49 jours chrono. Après 24 heures de répit, François Gabart a pris le train de la dépression. Actuellement, la mer est assez forte, le skipper MACIF navigue à une vitesse de 35 noeuds (65 km/h) et est toujours tribord amure. François se rapproche de la zone de vent fort qui devrait mollir. Il y a beaucoup de vagues (3 ou 4 mètres) et le skipper va temporiser une heure ou deux le temps que les choses se calment, avant de réaccélerer. L’idée étant de préserver le bateau… « et le bonhomme ».

Publié le , modifié le