François Gabart ému aux larmes après le passage du Cap Horn.

49 Jours Chrono : Aujourd’hui, en passant le Cap Horn, François Gabart a encore éclaboussé le monde de la voile en effaçant des records déjà incroyables. Une prouesse qui semble lorsqu’on le regarde, d’une simplicité extrême. Mais pour en arriver là, le talent ne suffit plus. Ce sont des années de travail, de recherches, de souffrance, d’abnégation, de navigation pour réussir tous ces exploits : « il ne faut jamais restreindre les rêves les plus fous, parce que parfois ils se réalisent », explique François la voix emplie d’émotion.

Publié le , modifié le