Au fait, après l’équateur, on fait quoi ?

49 jours chrono. Après avoir passé l’équateur avec 5 jours d’avance sur le record de Thomas Coville, François Gabart n’en n’a évidement pas terminé avec son tour du monde en solitaire. De nouveaux obstacles l’attendent dans l'Atlantique Nord, à l’image du redoutable Pot au Noir. Son routeur, Jean-Yves Bernot, nous explique qu’une fois l’équateur franchi, les équipes du skipper vont immédiatement regarder ce qu’il se passe au nord des Açores. En fonction de ça, plusieurs stratégies vont être établies…

Publié le , modifié le