Voeckler "comprend" le choix de Jalabert

Publié le , modifié le

Thomas Voeckler a affirmé jeudi "comprendre" sa non-sélection dans l'équipe de France de cyclisme pour les Jeux Olympiques de Londres, notamment en raison de l'incertitude qui pèse autour de son genou.

"Laurent Jalabert, le sélectionneur, m'a appelé hier soir (mercredi), pour me dire qu'il ne me mettrait pas titulaire. Il ne m'a pas dit qu'il n'y aurait que trois coureurs sélectionnés, mais en ce qui me concerne, ça n'aurait rien changé puisque j'aurais été remplaçant. C'est une sélection, il faut la respecter", a déclaré Voeckler à l'arrivée de la 5e étape du Tour de France à Saint-Quentin. "Sachant que je ne peux pas donner de garanties sur ma suite de Tour de France, je peux comprendre qu'il ne compte pas sur moi en tant que titulaire. Ca ne me choque pas", a poursuivi le double champion de France (2004, 2010) en proie à des douleurs au genou droit depuis plusieurs jours. "Je savais que c'était difficile par rapport à mon genou. Je ne sais pas si  j'aurais été titulaire sans ce souci mais je peux comprendre cette incertitude", a ajouté le coureur, qui figurait dans une liste de sept  présélectionnés.

Voeckler déçu

"C'est une déception, mais pas par rapport à la sélection. Ce que j'aurais  voulu, c'est faire les Jeux, pas simplement être sélectionné mais aller décrocher un résultat aux Jeux olympiques", a-t-il expliqué. "J'ai eu l'occasion de les disputer en 2004. 2012 était ma dernière chance de faire les Jeux parce que dans quatre ans, je commencerai à me faire vieux et j'espère qu'il y aura des jeunes qui auront plus leur place que moi. Cette année je n'y serai pas", a-t-il conclu. Laurent Jalabert a annoncé jeudi sa sélection pour Londres avec Sylvain Chavanel (Omega Pharma), Arnaud Démare (FDJ-BigMat), Tony Gallopin (RadioShack) et le pistard Mickaël Bourgain.

AFP