Romain Bardet (AG2R-La Mondiale)
Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) | DR

Après une semaine de Tour, où sont les Français ?

Publié le , modifié le

Le consultant de France Télévisions sur cette Grande Boucle Cédric Vasseur est revenu sur la première partie du Tour et notamment sur les performances françaises mitigées depuis le départ en Corse: de la déception Thibaut Pinot (FDJ.fr) à la révélation Romain Bardet (AG2R).

"Pinot a lâché dans la tête"

"Thibaut Pinot avait réalisé un très bon Tour l’an passé. Je le voyais faire un Top 10 cette année, même un Top 5. Je l’imaginais même suivre les meilleurs. On l’avait vu sur le Tour de Suisse faire de belles performances. Mais comme il le dit très justement, cette pression était trop forte sur ses épaules. A mon avis, Il n’était peut-être pas assez prêt psychologiquement pour supporter une telle pression. Après il y a peut-être également un problème physique sous-jacent. Il couve peut-être une maladie. Il a peut-être souffert de la chaleur.

C’est une multitude de facteurs qui ont fait qu’il n’était pas au top. Je pense que c’est vraiment dans la tête qu’il a lâché. Pour le classement général c’est terminé pour lui. Mais sur le Tour de France quand on rate un objectif on se focalise sur un autre objectif. Il doit prendre les étapes les unes derrière les autres. Il doit se concentrer à présent pour une victoire d’étape. Le jour où il sera devant, il devra mettre la balle au fond. Mais c’est vraiment la grosse déception pour lui.

"Thomas Voeckler va encore tenter des choses"

Pierre Rolland est un peu une déception également. Mais il peut encore décrocher le maillot à pois. Il est en dessous de son niveau. Il ne pourra pas avoir un Top 10. Et l’autre déception c’est Thomas Voeckler qui est passé au travers de la première semaine. Ce sont des coureurs qui ont peut-être mal planifié leur pic de forme. Il faudra tirer des leçons de cet échec 2013, alors que tout avait bien fonctionné pour eux en 2012.

Au fil des Tours, on commence à moins bien récupérer. Thomas a tellement marqué le Tour par le passé. Cela arrive à tout le monde de passer à travers. Mais connaissant le personnage je pense qu’il va encore tenter des choses. 

La satisfaction c’est Romain Bardet. Il était venu au départ pour aider son leader Jean-Christophe Péraud. Mais on voit que c’est un attaquant né pour sa première participation, c’est un coureur fort, intelligent sur le vélo et dans la vie. C’est la vraie révélation. Il va prendre conscience des ces moyens. Il faudra faire attention de ne pas lui mettre trop de pression pour 2014. Laissons le faire tranquillement son apprentissage".

Vidéo: le Tour des Français

Voir la vidéo-->Voir la video
 

Gilles Gaillard