Usain Bolt
Usain Bolt | .

Usain "peut battre un record du monde", selon Clarke

Publié le , modifié le

"Usain Bolt est tout à fait capable d'aller chercher un nouveau record du monde du 100m" dimanche soir en finale des Mondiaux. C'est du moins ce qu'affirme et ce qu'espère Michael Clarke, l'entraîneur en chef de la délégation jamaïcaine. Plus que quiconque, il connaît parfaitement "son" Bolt et sait que les conditions sont réunies pour lui permettre de frapper un grand coup.

"Usain est en pleine forme, et dans cet état de forme, comme tous les grands sprinteurs, il peut courir sur un nuage et être tout à fait capable de briser ses records du monde" a-t-il précisé en conférence de presse à Moscou. Bolt a remporté trois médailles d'or à chacun des deux derniers Jeux olympiques, mais il a raté ses derniers championnats du monde et cela fait maintenant quatre ans -depuis les Mondiaux de Berlin, qu'il n'a pas établi de record du monde, tant sur 100 m que sur 200 m.

Pour Clarke, cela ne veut rien dire et surtout pas que ses plus belles années sont derrière lui. Au contraire croit-il. "On dit qu'il a atteint son maximum, je ne le pense pas. Il est encore jeune. 26 ans. Et il peu encore aller bien plus loin, il a toujours des ressources et un énorme potentiel.Je crois qu'il va faire aussi bien qu'il l'a fait dans le passé."

Il veut aller très vite

Les conditions en tout cas sont propices sur une piste très rapide. Et Clarke le sait puisqu'il a lui même indiqué qu'un autre record du monde était possible. «C'est vraiment très excitant», a-t-il dit. "Ce serait bien si il peut décrocher justement un nouveau record. Nous verrons bien ce qui se passe Mais Usain veut aller très vite."

Michael Clarke estime en effet que c'est seulement le talent de son sprinteur qui peut lui permettre de faire tomber les chronos même s'il n'a pas la plus grosse adversité qu'il aurait pu avoir du fait des nombreux absents, et notamment des quatre plus rapides sprinteurs de l'histoire...derrière lui. Mais il n'a pas besoin de ses rivaux pour se motiver, précie Clarke " Les absents ne vont affecter sa course ni son envie. Je pense qu'il est entraîné par ses propres ambitions, qu'il s'habitue aux situations et qu'il fait avec les athlètes qu'il a autour de lui"

Vidéo: la victoire en série de Bolt

 

 

Christian Grégoire