Nairo Alexander Quintana (Movistar)
Nairo Alexander Quintana (Movistar) | JEFF PACHOUD / AFP

Unzué : "Quintana candidat pour gagner le Tour un jour"

Publié le , modifié le

Eusebio Unzué, le manager de l’équipe Movistar, se réjouit tous les jours des performances réalisées par Nairo Alexander Quintana pour son premier Tour. Selon lui, le Colombien de 23 ans, 3e du général à seulement 21 secondes de Contador, 2e, postulera à la victoire finale dans un futur proche*.

Eusebio Unzué est un homme disert et courtois. Le manager espagnol du Movistar Team a accepté de nous en dire davantage sur son grimpeur sud-américain, véritable révélation de la Grande Boucle tant par son classement prometteur –qui lui permet de rêver au podium- que pour son style ultra offensif reconnaissable entre tous. « Nairo peut attaquer à tout moment, c’est sa force », a confié Eusebio Unzué.

"Il va se servir de cette expérience"

« Son objectif cette année était de s’imprégner de la course. Le Tour de France est très différent de toutes les autres courses de la saison. Il va se servir de cette expérience dans le futur. C’est un coureur de grande qualité », a-t-il poursuivi. « Il a passé une semaine un peu compliqué parce que ça roulait à bloc tous les jours au début. Il a réussi à bien s’en sortir avant de faire un grand numéro sur le Mont Ventoux. Je suis très content de lui d’autant qu’il continue à très bien récupérer », ce qui est primordial sur une telle épreuve.

Comme Parra en 1988 ?

« Je ne pense pas qu’il puisse gagner le Tour cette année ni même l’an prochain », a précisé Unzué, l’œil malicieux, dans un français plutôt bon. « Mais il sera un candidat pour le futur, dans deux ou trois ans. Il faut qu’il apprenne au fur et à mesure à récupérer de ses efforts ».

Des propos corroborés par son adjoint, le directeur sportif José Luis Arrieta : « C’est bien pour l’équipe d’avoir encore un objectif pour le classement final », a-t-il dit. « On doit emmener Quintana au plus haut pour le classement général ». Le principal intéressé, lui, reste prudent : « Pour l’instant, je réalise un bon Tour, mais il est évident qu’une victoire d’étape ou un podium à Paris serait formidable pour moi », a conclu le petit Colombien qui pourrait bien succéder à Fabio Parra, 3e du Tour de France 1988.

*Nairo Quintana est 3e du classement général à deux étapes de la fin. Il compte 5’32 de retard sur le leader Chris Froome et 21 secondes sur Alberto Contador. Il compte en revanche 12 secondes d’avance sur Roman Kreuziger et 26 secondes sur Joaquin Rodriguez (5e).

Vidéo: la première victoire de Quintana sur le Tour à Semnoz