Alexandre Géniez
Le coureur de la FDJ Alexandre Geniez | DR

Une deuxième journée de repos "pas si cool" que cela

Publié le , modifié le

La deuxième journée de repos sur ce Tour de France 2013 est arrivée. Un grand soulagement pour beaucoup de coureurs avant d’attaquer une dernière semaine terrible dans les Alpes. Un second jour de pause vu différemment par les coureurs du peloton.

Pour Alexandre Geniez, le coureur de la FDJ.fr, si cette deuxième journée de repos est la bienvenue, elle est différente de la première. "Cela fait quinze jours que c’est la bataille. Il faut profiter de cette pause, car la dernière semaine va être dure. En revanche, il faudra plus rouler que la première journée de repos", explique le jeune français.

"Certes, c’est une journée de détente, mais par rapport à la première il ne faut pas mettre trois jours à se remettre en route sur le vélo pour affronter la dernière ligne droite. Cela nécessite au moins une sortie de trois heures pour garder le rythme", ajoute le coureur qui participe à sa première Grande Boucle. "Il ne faut pas couper d’un seul coup. Sinon le corps ne comprend rien".

Gautier : "Après la course, c’est toujours la course"

Pour Kevin Reza, un autre néophyte de ce Tour 2013, le programme sera moins chargé pour lui. "Cela va faire encore plus de bien que la première journée. On commence vraiment à sentir la fatigue. On va se reposer et faire très peu de vélo", confie le coureur d’Europcar.

"C’est une journée pas si cool que cela. Un peu plus que les autres jours », relativise pour sa part son coéquipier Cyril Gautier. « Après la course, c’est toujours la course. Entre les heures de bus, le massage, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Cela peut permettre tout de même de récupérer un peu, car la dernière semaine va être énorme".

Gilles Gaillard