Sprint 5e étape Tour de France 2011
La meute des sprinteurs | PASCAL PAVANI / AFP

Une dernière cartouche pour les sprinteurs ?

Publié le , modifié le

Les sprinteurs du Tour de France disposent d'une ultime opportunité dans la 11e étape qui relie deux villes du Tarn, Blaye-les-Mines à Lavaur. Pour les favoris, il s'agira surtout de ne pas trop puiser dans les réserves avant d'attaquer, dès jeudi, la haute montagne.

Le parcours légèrement vallonné de 167,5 kilomètres, en forme de "S", sillonne les routes du département, hormis une incursion en Tarn-et-Garonne, pour rejoindre l'arrivée. Le vin, en raison des vignobles de Gaillac où est jugé le sprint intermédiaire (Km 85), et l'ail, pour la bourgade de Lautrec (Km 119,5) connue pour sa variété rose très appréciée des amateurs, sont à l'honneur dans cette étape qui se conclut au pays de Cocagne. La ligne est installée au coeur de la petite cité de Lavaur (10.900 habitants), une ancienne place forte du catharisme qui mise désormais sur le papier. La ville a accueilli l'an dernier le premier Salon des techniques et des arts du papier (STAP) qui repose sur l'idée de réunir artistes et professionnels travaillant cette matière noble. Lors de l'unique arrivée du Tour à Lavaur, en 2001, la victoire était revenue à un Wallon, le Belge Rik Verbrugghe, au terme d'une longue échappée.

Cette fois, c'est bien groupé que le peloton risque de débouler dans la dernière ligne droite tant le parcours, peu sélectif, favorise une arrivée massive. A moins qu'un baroudeur au long cours ne profite d'un "bon de sortie" pour faire la nique aux Cavendish, Farrar, Petacchi, Feillu et consorts. Le résultat final devrait en tout cas avoir une incidence certaine dans la lutte pour le maillot vert. Philippe Gilbert, qui possède une bonne marge d'avance sur le second, l'Espagnol Rojas, pourra-t-il consolider sa position avant la montagne ?

Julien Lamotte