Le peloton va vite Tour de France 2010
Le peloton va vite | AFP - Joel Saget

Un 14 juillet qui suscite des convoitises

Publié le , modifié le

Le Tour passe la Fête nationale, mercredi, entre Chambéry et Gap sur un parcours de 179 kilomètres qui reprend pour partie celui de la fameuse étape d'Orcières-Merlette où Luis Ocana avait écrit en 1971 une page mémorable. Comme cette année-là, la course emprunte la côte de Laffrey, un mur de 7 kilomètres classé en première catégorie à cause de sa pente très raide (9 %). Elle prend la direction du massif du Dévoluy pour s'attaquer ensuite au col du Noyer.

Une montée de 7,4 kilomètres à 5,3 % (2e cat.) qui s'annonce piégeuse. Après le sommet (Km 145,5), cette 10e étape descend cette fois vers Gap en passant par la Rochette. Sur cette route, Lance Armstrong avait exécuté un numéro de vététiste en 2003, quand il avait dû couper à travers champ pour éviter d'être entraîné dans la chute de l'Espagnol Joseba Beloki sur le goudron brûlant. L'arrivée est jugée au bout d'une longue ligne droite de 1300 mètres dans la préfecture des Hautes-Alpes, ville-étape pour la 20e fois dans la Grande Boucle. A Gap (37.000 habitants), les derniers lauréats d'étape dans le Tour ont pour noms Alexandre Vinokourov, le Kazakh vainqueur en 2003, et Pierrick Fédrigo (2006), tous deux présents dans le peloton du Tour 2010. Départ de Chambéry à 12h50 (lancé à 13h), arrivée à Gap vers 17h29 (prévision à 40 km/h de moyenne).