Jo-Wilfried Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga motivé | AFP - THOMAS COEX

Tsonga: "Une de mes meilleures victoires"

Publié le , modifié le

Moins de deux heures après sa qualification pour les demi-finales de Roland-Garros, Jo-Wilfried Tsonga était en conférence de presse. dans laquelle Michael Llodra s'est invité pour le féliciter et l'embrasser, s'étant également qualifié pour les demi-finales, en double, avec Nicolas Mahut. "J'y croyais avant le match", disait le Manceau. En s'inspirant de ce que fait Rafael Nadal, il avait décidé de "le repousser, lui faire jouer le plus de revers possible". Et battre Roger Federer, sur le Central de Roland-Garros, pour aller en demi-finales, "c'est une de mes meilleures victoires. Mais le tournoi n'est pas terminé et j'espère qu'il y en aura d'autres. (...) L'important est d'aller plus loin que ça."

- Ca n'arrive pas souvent de battre Federer en trois sets en Grand Chelem. Vous y attendiez-vous ?
Jo-Wilfried Tsonga:
"Ca fait quelques mois que je fais beaucoup d'efforts. J'essaye de gérer ma carrière du mieux possible. J'attendais bien un peu de retour pour tout ce travail quotidien. Je suis récompensé. J'y croyais avant le match."

- Qu'est-ce qui a été le plus dur dans ce match ?
J.W.T.:
"Je ne sais pas si c'était le mental ou le physique. Le plus dur était de taper le bon coup à chaque balle. Aujourd'hui j'ai longuement parlé avec Roger (Rasheed), mon coach, avant le match. On a essayé de voir comment Roger jouait sur terre, comment Rafa arrivait toujours à le faire mal jouer. J'ai essayé de faire la même chose, et cela a marché."

"Merci de m'avoir laissé gagner"

- Que vous êtes-vous dit lorsque vous vous êtes serrés la main ?
J.W.T.:
"Il m'a félicité pour ce match et moi je l'ai remercié. Je lui ai dit merci de m'avoir laissé gagner aujourd'hui car ce n'était pas toujours comme ça par le passé (rires). On a un très bonne relation, il est très intelligent et il a rigolé."

- Vous allez affronter David Ferrer en demi-finale. Comment le jugez-vous ?
J.W.T.:
"Il est excellent. Il m'a battu quelques fois. Je m'attends à un match très difficile, mais je suis en forme. Je vais essayer de faire tout ce que je peux pour gagner. J'entrerai sur le court en étant très motivé, avec 100% de lucidité. C'est un joueur très accrocheur, qui court énormément. Il fait mal avec son coup droit. Il est très régulier. Il est très véloce, très rapide, endurant. Il a beaucoup de qualités pour lui. Pourquoi je sens que je suis capable de le battre ? J'ai toutes les armes qu'il faut. Je suis de plus en plus endurant, de plus en plus régulier, je frappe plus fort que lui, je sers mieux que lui."

- Quelle est votre plus grande satisfaction dans ce match ?
J.W.T.:
"Sur le plan tactique, je pense avoir très bien joué. Dès le début et jusqu'à la fin, j'ai continué à jouer de la même façon. J'ai suivi ma tactique de bout en bout."

- Quelle a été la clé du match ?
J.W.T.:
"Rester sur les plans que je m'étais fixé. C'est tout. Je voulais le repousser, lui faire jouer le plus de revers possibles."

- Si vous deviez classer cette victoire dans votre palmarès, à quel niveau serait-elle ?
J.W.T.:
"C'est certain que cette victoire va être dans les toutes meilleurs de mon classement parce qu'elle a eu lieu ici, à Paris, sur un grand court. je viens de battre Roger Federer. Personne ne pensait que je pourrais gagner contre Roger, de cette façon. C'est une de mes meilleures victoires, mais le tournoi n'est pas terminé et j'espère qu'il y en aura d'autres."

L'important: rester dedans et aller plus loin

- Vous êtes en demi-finale à Roland-Garros. Qu'est-ce que cela vous fait ?
J.W.T.:
"C'est génial, c'est super. Malheureusement, je ne peux pas faire la fête, je ne peux pas crier victoire. Le tournoi continue et évidemment que, quand on bat Federer en quart, on se dit que ça peut aller beaucoup plus loin. Le prochain match, c'est un joueur qui joue extrêmement bien, qui a l'habitude de gagner ou d'aller en finale des tournois sur terre. Le plus important pour moi est de rester dans ma routine. Honnêtement, je commence à avoir un peu plus d'expérience à ce niveau. En battant Roger en quarts à Wimbledon, je m'étais dit que je pourrai aller au bout. Je sais que se réjouir de ce genre de match, c'est bien mais ça prend beaucoup d'énergie. L'important, c'est de rester dedans. L'important est d'aller plus loin que ça. Peut-être que je prendrai de l'eau gazeuse ce soir (rires). De temps en temps, on se permet un petit écart, car ça fait du bien à la tête."

VIDEO : Tsonga répond à Cédric Pioline sur le court Philippe-Chatrier

Voir la video

VIDEO : Tsonga zen après sa victoire

Voir la video