La joie de Jo-Wilfried Tsonga, aérien
La joie de Jo-Wilfried Tsonga après sa qualification pour les quarts de finale | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Tsonga se qualifie pour les quarts

Publié le , modifié le

Pour la première fois de sa carrière, Jo-Wilfried Tsonga (N.5) s'est qualifié pour les quarts de finale de Roland-Garros en battant, sur sa deuxième balle de match, le Suisse Stanislas Wawrinka (N.18) 6-4, 7-6 (8/6), 3-6, 3-6, 6-4. La rencontre avait été arrêtée dimanche soir par la nuit alors que le Français menait 4-2 dans le 5e set. Il affrontera le N.1 mondial Novak Djokovic (N.1) au prochain tour.

Enfin, ça y est ! Jo-Wilfried Tsonga s'est qualifié pour la première fois de sa carrière pour les quarts de finale à Roland-Garros. Après son match contre Wawrinka interrompu la veille au cinquième set, le Français a terminé le travail en un quart d'heure, non sans s'être fait encore une fois quelques frayeurs. Sorti l'an passé par le même Wawrinka, Jo-Wilfried Tsonga voulait prendre sa revanche, et enfin atteindre ces quarts qui se sont toujours jusqu'alors refusés à lui. Il devient aussi le premier joueur de l'histoire du tennis français (de lère open) à atteindre les quarts de finale dans les quatre tournois du Grand chelem.

Le Manceau a pourtant bafouillé son tennis dans les premières minutes de cette reprise du 5e set, perturbé par le vent tourbillonnant et le court humide. Il a eu du mal à rentrer dans la partie en commençant par une énorme faute sur coup droit , avant de sauver une balle de break puis de devoir malgré tout abandonner sa mise en jeu. Wawrinka n'en demandait pas tant qui assurait ensuite sur son propre service profitant de quelques erreurs du Français, qui avait bien du mal à trouver les longueurs. Un retour dans le filet de Tsonga permettait à Wawrinka de recoller à 4 jeux partout. Le Français savait alors qu'il devait tout miser sur le jeu à venir car il n'avait plus de droit à l'erreur. Jo commençait à bien trouver ses marques, à remettre du rythme et de la puissance pour déborder Wawrinka qui pourtant s'accrochait et profitait de la moindre faille, notamment en allant chercher des points au filet. Tsonga insistait pourtant, avec un service solide, en reprenant l'avantage 5-4.

L'essentiel est atteint
La pression était alors sur les épaules de Wawrinka qui, appliqué et concentré, devait garder le contrôle des opérations. C'était compter sans la rage de Tsonga qui répliquait imparablement, avec notamment un superbe passing. Le Français s'offrait une première balle de match mais il ne pouvait la convertir, envoyant un énorme missile derrière la ligne. Ce n'était que partie remise, car sur la deuxième occasion, alors que Wawrinka ne pouvait assurer sa première balle, Tsonga passait à l'offensive, puis retournait le long de la ligne. Le Suisse répliquait, mais sur la nouvelle attaque du Français, il était trop juste pour être à la relance.  Wawrinka ne parvenait pas à effacer cette balle de match. Jo-Wilfried Tsonga de son côté pouvait respirer et savourer sa revanche, même s'il reconnaissait après la rencontre avoir laissé beaucoup d'influx et de jus dans ce petit quart d'heure disputé dans des conditions difficiles. Qu'importe ! L'essentiel était atteint. Il pouvait se tourner vers l'objectif Djokovic.

Tsonga soulagé

Voir la video

Christian Grégoire