Tsonga va à nouveau défier Federer
Tsonga va retrouver Federer pour la treizième fois sur son passage lors du quart de finale à Roland-Garros | AFP - Paul Crock

Le match du jour: Tsonga-Federer, spectacle garanti !

Publié le , modifié le

Ca va faire des étincelles ! Jo-Wilfried Tsonga (N.6) défie Roger Federer (N.2) ce mardi en quarts de finale des Internationaux de France. Le Français, qui n’a toujours pas perdu un set depuis le début du tournoi, ne partira pourtant pas favori contre le maestro suisse, lauréat de Roland-Garros en 2009.

Un an après être passé tout près de l’exploit contre Novak Djokovic (le Manceau avait eu quatre balles de match), Jo-Wilfried Tsonga retrouve Roger Federer au même stade de la compétition pour l’affiche des quarts de finale*.

Aucun set perdu pour Tsonga

Le meilleur joueur français de ces cinq dernières saisons peut raisonnablement croire en ses chances pour plusieurs raisons. D’abord, il n’a perdu aucun set depuis le début de l’épreuve, écartant successivement le Slovène Bedene, le Finlandais Nieminen, son compatriote Jérémy Chardy puis le Serbe Victor Troicki. Ensuite, il est monté en puissance après deux premiers tours très moyens en termes de jeu. Il sert beaucoup mieux et saisit la moindre opportunité pour attaquer.

S’il parvient à engager le bras de fer avec son illustre rival, à transformer ce duel tennistique en un combat rapproché où il excelle, le Sarthois possède une réelle chance de s’offrir sa première demie Porte d’Auteuil, cinq après Gaël Monfils. Surtout, il ne craint pas Federer qu’il a battu trois fois en douze rencontres (une sur quatre en Grand Chelem). Deux ans après sa victoire renversante contre le Bâlois sur son gazon fétiche de Wimbledon (3-6, 6-7, 6-4, 6-4, 6-4), Tsonga semble parer pour un nouvel exploit même s’il s’est incliné lors de leur dernière confrontation, cette année à Melbourne, en quarts de finale et en cinq manches disputées (7-6, 4-6, 7-6, 3-6, 6-3).

Federer, Monsieur records

Federer vient de batailler cinq sets pour déborder Gilles Simon (N.15) après trois petits tours vite expédiés contre des seconds couteaux. Une bonne manière de rentrer dans le vif du sujet avant d’affronter Tsonga sur un Central pour une fois pas acquis à sa cause. Grâce à ce succès face au Niçois, l’homme aux 17 sacres en Grand Chelem a amélioré son record le plus remarquable, celui du nombre de quarts de finale consécutifs en Grand Chelem, désormais porté à 36. Depuis l'édition 2004 de Roland-Garros (défaite face à Guga Kuerten au 3e tour), il n'a plus manqué un quart dans l'un de ces tournois. Au total, ce sera son 40e, à une longueur seulement du record de Jimmy Connors. Le Suisse a également signé là sa 900e victoire sur le circuit professionnel. Seuls trois joueurs ont fait mieux : Jimmy Connors (1156), Ivan Lendl (1068) et Guillermo Vilas (940). Et il a égalé le record de ce dernier - partagé avec Nicola Pietrangeli - du nombre de victoires à Roland-Garros (58).

Federer : "Jo est meilleur sur dur"

Federer a maintenant remporté 14 de ses 15 derniers matches contre des Français (dont Julien Benneteau, ici, au 3e tour), ce qui n’est pas vraiment une surprise. Hormis deux échecs contre Arnaud Clément en tout début de carrière, et l’accroc de Wimbledon 2011 face à Tsonga, l’Helvète a toujours dominé les Tricolores dans les Majeurs. "Ce sera un match très différent de celui contre Simon, a-t-il confié. Je pense toujours que Jo est un meilleur joueur sur dur. Mais il a beaucoup progressé sur terre battue. Il bouge mieux que jamais ce qui est essentiel sur cette surface. Ça va être un grand défi de le jouer ici à Paris, c'est un bon ami, on se connaît bien. Il se nourrit du public. Ça va être sympa."

Vidéo: les deux joueurs à l'entraînement juste avant le match

Voir la video

Vidéo: le pronostic de Mats Wilander

Voir la video