Trois guerriers pour un Globe de cristal

Publié le , modifié le

Auteur·e : Grégory Jouin
Beat Feuz
Le Suisse Beat Feuz aérien | AFP - FABRICE COFFRINI

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Suisse Beat Feuz, l'Autrichien Marcel Hirscher et le Croate Ivica Kostelic se disputent de mercredi à dimanche le gros globe de cristal de la Coupe du monde sur les pistes de Schladming, en Autriche. Entre les trois hommes séparés par moins de 200 points, la lutte s'annonce très serrée d'autant que le leader Feuz pourrait être privé des épreuves de vitesse à cause du manque de neige.

Les Finales de la Coupe du monde prévues cette semaine à Schladming sont fortement perturbées en raison des conditions météorologiques. Les pistes de descente ont souffert des fortes pluies qui ont endommagé le bas de la pente. Les Finales, à l'issue desquelles plusieurs globes de cristal doivent trouver preneurs, dont le grand globe du classement général masculin, commencent ce mercredi par une descente dames et messieurs, suivie le lendemain par un super-G. Les géants et slaloms sont prévus samedi et dimanche, après les épreuves par équipes.

Favori pour le sacre, Beat Feuz effectue à 25 ans la plus belle saison de sa carrière. Le natif de Schangnau, dans le canton de Berne, a remporté trois courses cet hiver dont deux descentes. Il sait qu'il doit faire fructifier son avantage sur la concurrence dès les épreuves de vitesse pour creuser un écart suffisant avant les épreuves techniques du week end. Il ne possède que 55 points d'avance sur son principal rival, Marcel Hirscher (1250 contre 1195 pts). 

Kostelic mal en point(s)

Nanti de 11 succès en Coupe du monde dont 8 cette saison (5 slaloms et 3 géants), le jeune Autrichien (23 ans) réalise un quasi sans faute entre les piquets. Costaud dans la tête, il part avec un net avantage sur le troisième larron du trio, Ivica Kostelic. A 32 ans, l'enfant de Zagreb a effectué une très belle moisson (3 slaloms et 3 combinés) avant son opération à un ménisque du genou droit début février.

Il pointait alors en tête du classement général avec de sérieuses chances de conclure en beauté. Du haut de ses 24 victoires et 51 podiums sur le cirque blanc, le frère de Janica bénéficie d'une expérience qui dépasse largement celle des deux autres candidats. Mais il ne semble pas avoir retrouvé l'intégralité de ses moyens et il accuse un déficit de points très difficile à combler (1064). Verdict dimanche, ou avant si Feuz tue le suspense sur ses épreuves de prédilection.

Les enjeux jour par jour

Mercredi 14 mars - Descente messieurs et dames
Lindsey Vonn a déjà son cinquième globe de descente en main. Le Suisse Didier Cuche aimerait bien faire de même, histoire d'égaler le vieux record de l'Autrichien Franz Klammer avant de prendre sa retraite à 37 ans. Mais l'Autrichien Klaus Kröll, qui dispose d'un capital de 48 points sur Cuche et 51 sur Feuz, a juste à terminer sur le podium pour toucher du cristal.

Jeudi 15 mars - Super-G messieurs et dames
Après les globes du général, de descente et de super-combiné, Lindsey Vonn doit empocher, sauf accident, celui de super-G, pour la quatrième année consécutive. Le champion olympique norvégien Alksel Lund Svindal a l'avantage côté masculin, avec pour chasseurs encore une fois, Cuche (à 42 points) et Feuz (à 45 points).

Samedi 17 mars - Slalom dames et géant messieurs
Comme Vonn domine en vitesse, l'Autrichienne Marlies Schild est la reine du slalom. La championne du monde, qui a déjà depuis début mars son quatrième globe de la discipline assuré, peut égaler le record de victoires entre les piquets de la Suissesse Vreni Schneider (34). En géant masculin, Marcel Hirscher a toutes les chances de remporter son premier titre majeur. Mais le champion du monde américain Ted Ligety (à 92 points), qui vient de donner une leçon magistrale à Kranjska Gora samedi, est prêt à bondir sur tout faux pas de l'Autrichien.

Dimanche 18 mars - Slalom messieurs et géant dames
Comme son compatriote Ligety, Vonn peut s'amuser à chasser le globe du géant, l'une des deux disciplines qui manque à sa collection de trophées, mais la championne olympique allemande Viktoria Rebensburg, est trop solide pour dilapider son crédit sur elle de 95 points. Le slalom messieurs promet la plus belle bataille de la semaine, entre Kostelic, dont le dossard rouge est convoité par Hirscher (à 50 points) et le Suédois Andre Myhrer (à 66 points). D'autant plus que c'est peut-être entre les piquets que se jouera le grand globe de cristal.

Grégory Jouin GregoryJouin