Edna Kiplagat
La Kényane Edna Kiplagat remporte le marathon féminin | AFP - Kim Jae Hwan

Triplé historique sur le marathon féminin

Publié le , modifié le

C'est sous un ciel chargé de nuages et dans la moiteur que la Kényane Edna Kiplagat, victorieuse du Marathon de New York en 2010, a enlevé la première épreuve de ces Mondiaux 2011. Elle a avalé les 42 km 195 en 2h 28 min et 43 secondes. Et du même coup le Kénya fait carton plein en s'emparant de la 2e et de la 3e place avec Jeptoo et Cherop. C'est la première fois aux Mondiaux qu'un pays monopolise le podium dans cette épreuve.

La plus expérimentée du trio de tête, Kiplagat (31 ans) a eu finalement le dernier mot. C'est elle qui a démarré une première fois au 35e km, entraînant dans son sillage Jeptoo, Cherop et la jeune (21 ans) Ethiopienne Aberu Kebede. Malgré une chute au dernier ravaitaillement, Kiplagat est reparti de plus belle à trois km de l'arrivée, alors que Kebede lâchait prise pour terminer au pied du podium.

Vainqueur du marathon de Paris en 2011, Jeptoo a terminé deuxième à 17 secondes. Caporal de la police, Kiplagat disputait seulement son cinquième marathon à Daegu. Elle avait notamment pris la 3e place à Londres cette année. Mère de deux enfants, elle partage son entraînement entre Boulder, au Colorado, et son pays.

Gilles Gaillard