Jérémy Chardy
Le joueur français Jérémy Chardy | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Tranquille comme Chardy

Publié le , modifié le

Jérémy Chardy s'est qualifié pour le second tour des Internationaux de France en disposant de l'Allemand Benjamin Becker en trois manches 6-4, 6-2, 7-5. La tête de série n°25 n'a pas tremblé face au 97e mondial. Armé de son grand coup droit, il a fait plier son adversaire en moins de deux heures (1h58). Avec son jeu offensif, il a de nouveau fait plaisir au public qui l'avait découvert , il y a cinq ans sur la terre battue parisienne.

En 2008, le public parisien découvrait un grand français (1m88) au coup droit dévastateur. Jérémy Chardy, tombeur en cinq sets de David Nalbandian alors numéro 7 mondial, faisait une entrée fracassante sur l'ocre de la Porte d'Auteuil. Cinq ans plus tard, le jeune fougueux a grandi, mais son bras droit est toujours aussi puissant. L'Allemand Benjamin Becker peut en témoigner, lui qui a encaissé 46 coups gagnants et 9 aces (service le plus rapide à 209km/h) en un peu moins de deux heures de jeu. La tête de série n°25 , solidement installé dans le Top 30 à l'ATP depuis huit mois, a, comme lors des deux dernières éditions, franchi le premier tour. Beaucoup plus tranquillement qu'en 2012 où il avait eu besoin de cinq sets pour sortir Yen-Hsun Lu.

Sa bonne entame de match l'a tranquillisé. "Gagner facilement les deux premières manches m'a donné un peu d'oxygène", a-t-il assuré après la rencontre. Porté par le public - "il y a toujours une ambiance de dingue sur ce court" -, il a conclu sur son service lors de sa deuxième balle de match. Il a creusé un peu plus le trou dans lequel se trouve Becker. En s'inclinant au premier tour contre le Français, l'Allemand poursuit ses deux tristes séries : il a vécu ce dimanche sa neuvième défaite d'affilée au premier tour en 2013 et sa cinquième élimination au premier tour de Roland en autant de participations.

Vidéo : Jérémy Chardy heureux de sa performance

Voir la video