Yannick Noah, le retour

Nommé une première fois capitaine en 1991, alors que le pays attend de retrouver le Saladier d'Argent depuis l'épopée des Mousquetaires, avant guerre, Yannick Noah transforme par le discours Leconte et Forget en bêtes de combat. La magie fonctionnera de nouveau en 1996 avec Arnaud Boetsch et Cédric Pioline face aux Suédois. C'est cet effet-là, tenant plus de la foi que de la raison, qui est de nouveau espéré.Claire Vocquier Ficot revient sur le parcours de Yanninck Noah pour Tout Le Sport du lundi 21 septembre 2015

Publié le , modifié le