VIDEO. Stravius, une vie décalé pour se préparer à Rio

Il est 21 heures à l'INSEP et Jérémy Stravius passe à table. Non pas pour son dîner mais pour son déjeuner. A huit mois des Jeux Olympiques, l'Amiénois commence déjà à préparer son corps. En cause, l'horaire des finales de natation aux Jeux Olympiques de Rio en août, 22 heures pour la diffusion télévisuelle. Aussi, le nageur français multiplie les séances tardives et s'aide de la luminothérapie pour aider son corps. Un reportage de Julien Bigard pour Tout le Sport.

Publié le , modifié le