VIDEO. Pourquoi le Racing 92 devrait être vite disculpé dans l’affaire des corticoïdes

Depuis vendredi matin, le monde de rugby est secoué par une affaire de dopage qui implique trois joueurs du Racing 92 : des traces de corticoïdes ont été retrouvées dans les urines de Dan Carter, Joe Rokocoko et Juan Imhoff, lors de la finale du dernier Top 14, remportée face à Toulon. Mais l’affaire s’est vite dégonflée et devrait être classée en milieu de semaine prochaine. Car, comme le rappelle notre spécialiste rugby Matthieu Lartot sur le plateau de Tout Le Sport, le Racing n’a, semble-t-il pas commis d’infraction. Explications.

Publié le , modifié le