VIDEO. Le scandale de dopage qui éclabousse la Russie

La Commission d'enquête de l'AMA, qui n'a pas de pouvoir de sanction, au sein d'un rapport de 323 pages qu'elle a divulgué lors d'une conférence de presse à Genève, met en accusation la Russie, ses athlètes, sa Fédération et même son gouvernement. Elle propose donc que la Russie soit exclue de toutes compétitions d'athlétisme par l'IAAF mais aussi par le CIO. La Commission demande également la suspension à vie de cinq athlètes, parmi lesquels la championne olympique 2012, championne du monde 2011 et 2013 du 800m, Mariya Savinova, qui avait déjà reconnu s'être dopée. Et elle jette une ombre sur la lutte antidopage russe, que ce soit lors des JO de Sotchi en 2014, ou lors de la future Coupe du monde de football en 2018, en accusant le pouvoir russe d'être un "état-supporteur". L'IAAF a annoncé qu'elle allait lancer la procédure d'application des sanctions, donnant à la Russie jusqu'à la fin de la semaine pour répondre aux accusations de l'AMA.

Publié le , modifié le