VIDÉO. Le GP de Chine, au bon souvenir d’Hamilton

Il y a les paroles. Et il y a les actes. Ferrari a soigné sa communication lors de l’intersaison hivernale et cela a fonctionné apparemment : un succès en Australie pour Vettel, une première victoire en Formule 1 depuis septembre 2015. Derrière, Lewis Hamilton a lui pris la 2e position. Une place dont le Britannique ne devrait pas se contenter très longtemps. Dans un Grand Prix de Chine qui lui correspond, Lewis Hamilton n’a déjà plus de temps à perdre… Sujet réalisé par Adrien Fonteneau et monté par Kévin Jerault.

Publié le , modifié le