VIDEO. La chute de Maria Sharapova

Maria Sharapova a annoncé elle-même, hier, avoir été contrôlé positive, lors de l'Open d'Australie. En cause, un produit dénommé meldonium, créé et commercialisé dans l'ex-URSS et dans les pays de l'Est depuis les années 1970, qu'elle a déclaré prendre depuis 2006 afin de soigner des problèmes de santé. Pourquoi n'a-t-elle jamais été contrôlée positive avant ? Parce que l'Agence mondiale antidopage (AMA) n'a inscrit ce produit sur la liste des substances interdites que depuis janvier 2016. La Russe n'est pas la première à tomber. Un sujet d'Haron Tanzit pour Tout le Sport.

Publié le , modifié le

Tout le Sport