Tout comprendre sur la rétrogradation de Nîmes en images

Le club de Nîmes, au centre des soupçons dans l'affaire des matchs présumés truqués dans le championnat de France de deuxième division la saison dernière, sera rétrogradé d'une division à l'issue de la saison, a annoncé mardi la Ligue de football professionnel (LFP). Ses dirigeants au moment des faits, Serge Kasparian (alors actionnaire principal) et Jean-Marc Conrad (alors président), ont également été sanctionnés à titre individuel: dix ans d'interdiction de licence pour Kasparian et sept ans d'interdiction de fonction officielle pour Conrad. Thierry Vildary, journaliste à Tout Le Sport, fait le point sur cette affaire.

Publié le , modifié le

Tout le Sport