Sport partagé : Quand valides et handisports évoluent ensemble

Dans cette classe de Première S, les cours de natation n'ont rien de traditionnel. C'est une équipe très particulière qui va représenter leur établissement au championnats de France. Deux jeunes valides, et des jeunes en situation de handicap. Une heure et demi d'entraînement pour chacun d'entre eux, valide ou non. Sami est en situation de handicap en raison d'une paralysie du cerveau  Mais pas de quoi le dispenser de sport, au contraire. Au lycée Erea Toulouse-Lautrec, un tiers des élèves sont valides, deux tiers sont en situation de handicap. 

Publié le , modifié le

Tout le Sport