Soupçons de matchs truqués en Ligue 2

Une série de perquisitions a été menée mardi matin à Nîmes (L2), Caen (aujourd'hui en L1) et Dijon (L2). Avec à la clé une dizaine d'interpellations et huit gardes à vue, dont celles de l'actuel président du Nîmes Olympique, Jean-Marc Conrad, du président de Caen, Jean-François Fortin, et de l'entraîneur de Dijon, Olivier Dall'Oglio. Sujet à Caen de Florent Turpin, suivi de l'analyse de Thierry Vildary pour Tout le Sport.

Publié le , modifié le