Ogier limite les dégâts

En quête d'un 3e titre mondial dimanche, Ogier a donc bien limité les dégâts, avec moins de cinq secondes de retard sur son coéquipier finlandais Latvala, et cela malgré le handicap de devoir balayer la piste, vendredi et samedi, car il passe le premier en tant que leader du championnat. "Ca me semble assez exceptionnel, au vu de la position qu'on avait aujourd'hui, et des conditions. On a attaqué aussi fort qu'on a pu, on a pris beaucoup de risques, et ça valait le coup de le faire", a estimé Ogier dès son retour à Coffs Harbour. Récit de Gaël Robic pour Tout le Sport.

Publié le , modifié le