Matches truqués : Nîmois et Caennais devant la justice sportive

Les états-majors caennais et nîmois, respectivement représentés par Patrice Garande, Xavier Gravelaine et Alain Caveglia d'un côté, José Pasqualetti de l'autre - étaient convoqués, ce lundi, devant la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP). La justice sportive examine jusqu'à mardi l'affaire des matches présumés truqués en Ligue 2. Dans le collimateur de la Ligue, 7 matches disputés par Nîmes, susceptibles d'avoir été arrangés. Problème ; en parallèle de la procédure disciplinaire, une procédure pénale a été lancée. Un risque "d'interférence", pointé du doigt par les avocats. Un sujet de Thierry Vildary ("Tout le Sport" du 16/03/15, sur France 3).

Publié le , modifié le

Tout le Sport