Marseille : des lendemains qui déchantent

Ce matin, le réveil était difficile à Marseille. Au lendemain de la défaite en finale de Ligue Europa contre l’Atlético Madrid (3-0), les avis sont partagés. Entre les fatalistes pointant l’impuissance du club phocéen face aux Madrilènes et les supporters encore abasourdis des erreurs de Steve Mandanda et ses coéquipiers, les Marseillais sont divisés. Benjamin Britault et Arnaud Matteoli se sont rendus sur les marchés pour recueillir les réactions des fans olympiens. Et c’est la gueule de bois qui dominait…

Publié le , modifié le

Tout le Sport